Équipements publics de Chandieu

  • LIEU
    Genève, GE, Suisse

  • MAITRISE D’OUVRAGE
    Ville de Genève

  • MANDATAIRES PARTENAIRES
    Atelier Bonnet
    Ingeni

  • PRESTATIONS
    Complètes selon SIA 105

  • MONTANT DES TRAVAUX
    1’200’000.-

  • SURFACE TERRAIN :
    1.3 ha

  • CATEGORIE
    Complexes scolaires
    Espaces publics

  • ANNEES
    2010 - 2019

Projet lauréat du concours organisé par la ville de Genève en 2011 (équipe Pierre Bonnet-In Situ), le projet des espaces et équipements publics de Chandieu propose une image réalisant le maillon manquant de la pénétrante verte décrite dans le plan directeur communal.
Le jury relève que «...le projet prend le parti clair de traiter le site comme une articulation entre le parc Trembley et les parcs Beaulieu et des Cropettes, tout en instaurant des seuils et des transitions... le bâtiment reconnaît d’une manière fine le tissu urbain en intégrant les éléments du site... permettant ainsi un espace généreux au sud-ouest, sorte de mail arborisé dont l’espace se resserre ou se dilate au droit des entrées et des préaux.»
Cette réalisation illustre la problématique complexe de la constitution d’un nouvel espace public.
Celui-ci est déterminé par les fonctions qu’il accueille; accessibilité, prolongements extérieurs des activités publiques présentes dans le programme bâti, coutures avec le tissu urbain voisin, maillon d’une pénétrante de verdure considérée à l’échelle de la ville, qualité de l’ambiance proposée. Projet et exécution de l’aménagement constituent l’exemple d’une démarche coordonnée avec les différents services communaux, cantonaux ainsi que les mandataires privés.
Notre collaboration avec INGENI dès les premières phases de projet a permis de proposer des infrastructures intégrant les contraintes de l’usage des sols et des espaces vitaux des arbres; une infrastructure de terre-pierre pour l’entier de la superficie de l’esplanade a été la solution retenue.
En outre, le projet intègre les contraintes d’une réalisation en étapes séparées; le point dur représenté par la halle existante et le périmètre d’un bâtiment futur nous ont amené à concevoir des dispositifs de jardins éphémères, offrant ainsi une qualité à ces espaces en attente.
Composition inscrivant l’ensemble bâti entre un lieu urbain - l’esplanade de Chandieu ombragée par un couvert arboré - et une frange verte et naturelle en arrière du bâtiment, établissant une continuité avec le parc voisin, ce projet est à mettre en regard de la situation de l’école du Sapay, de la coulée verte, de la césure et de la plaque urbaine qui l’entourent ; situation propre au quartier des Sciers pour laquelle nous formulerons une réponse contextualisée. Le projet, en phase terminale, est lauréat du soulier d’or 2017 récompensant un parcours favorable à la mobilité douce.


  • COMPLEXES SCOLAIRES

  •    




  • ESPACES PUBLICS