Route de Saint Maurice

  • LIEU
    La-Tour-de-Peilz, VD, Suisse

  • MAITRISE D’OUVRAGE
    Ville de La-Tour-de-Peilz

  • MANDATAIRE PARTENAIRE
    Willi Partenaires SA

  • PRESTATIONS
    Complètes selon SIA 105

  • CATÉGORIE
    Espaces publics

  • ANNÉES
    2009 - 2011

Le concept paysager vise à conjuguer l’aménagement de génie-civil dimensionnant les trottoirs et voies de circulation avec la constitution d’une nouvelle image de la Route de Saint Maurice, plus conviviale et modératrice du trafic, dans l’esprit d’une «promenade des jardins du lac» .
Le projet relève la force du contexte, celui de la proximité du lac et de la succession de propriétés présentes côté lac, caractérisées par les murs, les haies, les dépendances, les portails et les grands arbres.
En marge de la nouvelle organisation de l’espace-rue, le projet paysager propose des interventions ponctuelles qui visent à révéler des évènements transversaux (un cours d’eau, des chemins menant au lac, les arrêts de bus) par le traitement du sol, l’éclairage et le mobilier urbain (trottoirs traversants, plages de pavés, revêtement du trottoir et garde-corps au droit du cours d’eau...)
Distinction claire de la végétation de la route qui est d’abord espace de mobilités de celle des parcs et des jardins riverains. Prise en compte des conditions du lieu : l’ombre portée, l’arrière plan constitué par les haies et les grands arbres, la valeur patrimoniale des éléments construits traitant les limites.
Afin d’éviter un traitement stéréotypé de la structure végétale du domaine public, la palette végétale de l’aménagement est «empruntée» à la végétation existante des limites des propriétés, elle exprime cette situation de frange et de lisière et se distingue des compositions propres aux jardins et parcs privés.
Elle associe une structure persistante et des ponctuations caduques, choisies pour leurs floraisons ou écorces ornementales.
La plantation est conçue pour correspondre à un entretien limité, les végétaux assurent la couverture du sol et empêchent la prolifération des mauvaises herbes, aucune taille régulière n’est nécessaire et une installation d’arrosage automatisé et programmé optimise la gestion de l’eau.


  • ESPACES PUBLICS